Strasbourg : horaires étendus pour les véhicules GNV

La ville de Strasbourg a voté une délibération « pour une logistique urbaine plus vertueuse au service de l’attractivité économique de la qualité de l’air et du cadre de vie », qui intègrent des horaires de livraison étendus pour les véhicules GNV et électriques.

La collectivité strasbourgeoise entend mettre en place une logistique urbaine « à faible impact environnemental ». Pour cela, elle entend agir sur deux axes: la mutation vers des véhicules propres et l’optimisation des services de livraison. Après une démarche collaborative avec une centaine d’acteurs privés et publics de la logistique et des commerçants, la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg vient de proposer des évolutions réglementaires pour son territoire. Objectifs : favoriser l’usage de véhicules propres et, dans un cadre expérimental, l’usage de véhicules issus d’organisations mutualisées.

Ainsi, à partir du 1er septembre 2018, les règles de circulation et de stationnement des véhicules de livraison sur le territoire de la Grande Ile seront harmonisées. Les véhicules « propres » (GNV et électriques) pourront livrer durant une heure supplémentaire sur ce périmètre entre 10h30 et 11h30. A contrario, les véhicules non électriques et GNV verront leur fin de créneau de livraison avancée, de 11h actuellement à 10h30. Enfin, les tonnages maximum autorisés seront limités à 7,5t de PTAC et les véhicules diesel de livraison sans pastilles Crit’Air et estampillés Crit’Air 5 seront interdits.

Avec ces mesures, la collectivité espère voir baisser le nombre de véhicules de livraison sur le secteur de la Grande Ile et évoluer les flottes vers des véhicules moins polluants. Dès le 1er septembre 2019, ces mesures seront complétées par l’interdiction de circuler des véhicules de livraison aux pastilles Crit’Air 4. La collectivité prévoit l’interdiction des véhicules diesel de livraison à l’horizon 2021-2022 sur le périmètre de la Grande Ile.